De la lecture, de l’Art, de la Science !

J’ai ressorti de mes innombrables carnets de notes (c’est bien les carnets de notes !), celles que j’avais prises au sujet d’un ouvrage extraordinaire, découvert cet été ! En ces temps de confinement, peut-être que certains cherchent des idées et conseils de lectures, qui sortent un peu des sentiers battus.
Qui mieux que ce génie qui défie tous les temps peut nous faire rêver à la fois par son Art et ses talents de scientifique ?  Je vous en avais déjà parlé ICILA et encore LA et je reprends aujourd’hui la plume pour quelques mots encore sur cet illustre Léonard de Vinci : nous avons fêté le 500e anniversaire de sa mort l’an dernier (en famille, je lui ai rendu un petit hommage à Amboise l’été dernier).

Statue de Léonard de Vinci à Amboise

Voici « Léonard de Vinci, l’anatomiste « , un ouvrage paru aux Editions Actes Sud en février 2019 !

Ce livre est une mine d’or de plus 250 pages… Et il est question de  plonger dans les carnets de notes de l’artiste, restés inexploités pendant plusieurs centaines d’années, pour découvrir l’une des branches à laquelle il s’est intéressé : l’anatomie humaine.
Et dans ce domaine aussi, il a été incroyablement prolifique ! Cet ouvrage abondamment illustré en témoigne : y sont présentées des planches d’anatomie humaine assorties de nombreuses notes explicatives de Leonard de Vinci… Mais pour que le lecteur puisse saisir tout le génie de l’artiste, les deux auteurs ont tout décortiqué ! 

Ces carnets de notes révèlent donc que le scientifique et artiste cherchait à comprendre le corps humain sous tous les aspects et les abondantes notes indiquent qu’il avait été très loin.
Quelques exemples : les veines et la circulation sanguine, le trajet des nerfs, les muscles avec leurs fibres, les mouvements et attitudes, la physiologie, le corps dans son ensemble avec les proportions dans différentes positions…

Je m’attarde un peu sur quelques planches qui m’ont marquée et les explications qui les accompagnent.

Il s’intéresse au fœtus !
Notamment il cherche à comprendre comment il se nourrit, comment il se développe ! Il étudie sa position recroquevillée dans l’utérus et même la naissance avant terme. Il s’est aussi intéressé au cordon ombilical et le système de circulation sanguine en son sein…

La boite crânienne sous toutes les coutures
Il fait des schémas en coupe : ses carnets sont remplis de dessins de boites crâniennes sectionnées selon différents plans afin d’y distinguer les sinus, l’orbite de l’œil …

Des dessins de muscles d’une précision incroyable
Les muscles, ceux du visage, de la jambe, des épaules, du dos et du torse apparaissent dessinés avec une précision stupéfiante. Il parvient à faire figurer autant de détails grâce à de minutieuses observations mais c’est aussi le fruit de travaux de dissection (car Leonard avait accès aux hôpitaux de Milan et à l’étude des cadavres) !
Il représente les structures profondes des muscles sous différents angles de vue pour expliquer la façon dont ils sont organisés. Tous ces dessins sont légendés et accompagnés de notes permettant de comprendre comment ils permettent le mouvement.

Incroyable non ?
Le travail de Léonard prouve qu’il avait compris énormément de processus impliqués dans le fonctionnement des organes, les mouvements, la physiologie !

Les auteurs de l’ouvrage
Un grand merci pour ce bel ouvrage, co-écrit par Martin Clayton et Ron Philo (traduit par Christine Piot), les pages explicatives présentes aux côtés de chaque planche de croquis permettent de mieux apprécier et comprendre les dessins de l’artiste, de mettre les bons mots sur ce qu’on voit, de se mieux se rendre compte de tout ce qui a été décortiqué ! C’est un bel hommage !


Martin Clayton dirige le département des peintures et dessins de la Royal Library (Windsor Castle) et Ron Philo est professeur associé à l’University of Texas Health Science Center.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.