Un effet ventouse

Bonjour tout le monde,

Un peu de temps est passé depuis le dernier article. En particulier, nous avons tourné la page de 2007…Je souhaite donc, tant qu’il en est encore temps, à tous les lecteurs, habitués ou de passage, une excellente année 2008.

Mon petit garçon, 6 ans bientôt, commence à poser tout un tas de questions sur la pourquoi et comment de la nature et des choses qui l’entourent. Une de ses dernières questions concernent la faculté des insectes à « rester collés au plafond »…bonne question, n’est-ce pas ?

Parlons de la mouche par exemple.

On ne le distingue pas sur la photo, mais la mouche a bien un secret, car si petite soit elle, sous l’effet de son propre poids, collée au plafond, elle devrait tomber ! Alors non seulement elle ne tombe pas, mais la bête marche même la tête en bas !

Chez la mouche domestique, chacune des pattes est pourvue de deux coussinets (des pulvilles) couverts de centaines de minuscules soies flexibles (de la taille du micromètre) dont la pointe est aplatie en forme de sabot qui permettent une surface de contact maximum avec n’importe quel support.

L’adhérence est obtenue grâce à une substance adhésive sécrétée par les soies situées en périphérie des pulvilles produisant un effet de ventouse : les poils portent alors tout le poids du corps.

Des expériences ont mis en évidence que cette substance adhésive finit par s’épuiser. Après un quart d’heure passé à courir sur une vitre, subitement, la mouche n’adhère plus à la paroi : il n’y a plus de «colle». Pour ne pas tomber, elle s’envole et va se poser sur une surface plane.

En ce qui concerne les autres insectes, chacun a sa technique. L’araignée par exemple est aussi munie de millions de poils au niveau des pattes qui agissent comme des dipoles electrostatiques (millions de petits aimants) sans substance secrétée.

Extrémité de la patte d’une araignée, grossie 270 fois : source ici

POur en savoir plus

http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=15727.131

Merci pour votre lecture attentive !

5 comments for “Un effet ventouse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *