[Femmes en Sciences] Mary Anning passionnée par les fossiles…

Journée Internationale des Droits des Femmes ! Cela méritait bien de mettre en lumière l’une d’elles… Longtemps oubliée et pourtant si passionnée, intelligente, déterminée, Mary Anning est l’une de ces femmes dont les travaux ont eu d’incroyables retombées et ont contribué à une meilleure compréhension du Monde.

Mary Anning est née en 1799 en Angleterre dans une famille modeste. Initiée par sa famille qui cherche à arrondir les fins de mois, elle consacre son temps à la recherche de fossiles sur les plages de sa ville natale (Lyme Regis). Les ossements et autres restes sont vendus aux touristes, collectionneurs, amateurs d’objets insolites.
Mais Mary se prend de passion pour cette activité difficile et technique et à la mort de son père, elle redouble d’ardeur et cherche sans relâche de nouveaux fossiles.

La passion, la patience, l’intelligence qui la caractérisent et les techniques qu’elle déploie sont couronnées de succès. Elle découvre des squelettes entiers d’espèces animales disparues : un ichtyosaure, un plésiosaure, un ptérosaure… et de telles découvertes ne laissent pas indifférents les scientifiques de l’époque. Alors ils étudient, comparent, analysent, discutent avec Mary, concluent et signent des publications scientifiques… et pourtant son nom n’apparaît pas.

Les retombées de ces découvertes sont incroyables, surtout à une époque où les dogmes religieux sont bien ancrés. Elles permettent de prouver que des espèces ont existé puis se sont éteintes, et donc une belle avancée dans la prise de conscience de l’évolution des espèces. Tout cela a contribué à une meilleure compréhension de la vie mais a aussi bien fait progresser la géologie et la paléontologie !

Elle meurt en 1947, à l’âge de 47 ans d’un cancer du sein.

En 2010, Tracy Chevalier lui rend un bel hommage en publiant une biographie  ‘Prodigieuses créatures’

Voici une vidéo qui vous en dira un peu plus.

L’idée de parler ici de Mary Anning, m’est venue suite à la lecture d’un très joli ouvrage à destination des enfants, sur les femmes extraordinaires qui ont changé le monde… Elles ne sont pas toutes scientifiques mais elles n’en sont pas moins étonnantes.
L’ouvrage est en anglais et s’intitule « Fanstastically Great Women who changed the World » de Kante Pankhurst. On y parle de Rosa Parks, d’Anne Frank, de l’Agent Fifi, de Marie Curie, de Mary Seacole, d’Emmeline Pankhurst, Jane Austen, Gertrude Ederle, Coco Chanel, Frida Kahlo.

Des textes courts, et illustrés de façon charmante.

1 comment for “[Femmes en Sciences] Mary Anning passionnée par les fossiles…

  1. William
    18/03/2018 at 19:40

    Merci pour ton message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *