Livres à découvrir : nature, parentalité, climat et science vulgarisée

J’aurais sûrement dû publier ce post un peu plus tôt, car il aurait pu donner des idées de cadeaux de Noël à certains. Mais il n’est jamais trop tard pour mettre en avant certains beaux et bons ouvrages, car il y a toujours une bonne occasion de les offrir ou de se les faire offrir.
Voici quelques uns de mes coups de cœur pour l’année 2017… sur quatre thèmes qui font partie de mes préoccupations les plus courantes : la Nature, la parentalité (ce que les Sciences apportent à la question), le climat (comment avoir une vision claire, juste et complète de la question), la vulgarisation des Sciences (avec la plus célèbre des équations E = mc2).
Alors suivez-moi dans cette riche promenade.

Promenons-nous dans la Nature, dans le monde merveilleux de Libellules !
Voici encore un bel ouvrage, des Editions « Biotope Editions » (dont j’ai déjà présenté deux magnifiques livres sur les plantes ICI et LA sur les microfossiles), consacré aux Libellules. Il s’agit d’une 2e édition (parue 11 ans après la première) co-écrit par Jean-Pierre Boudot, Daniel Grand, Hansvedi Weldermuth et Christian Monnerat « Les libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse« . Tous ces auteurs ont la particularité d’avoir consacré leur vie à la protection de la Nature ou à l’Etude des Libellules… Bref, des passionnés qui au-travers de sublimes photos, d’informations précises et de textes riches vous entraînent dans les secrets des odonates !

L’ouvrage comporte cinq chapitres où de nombreuses thématiques sont abordées.
On découvre d’abord où se situent les libellules parmi les insectes, leur famille, comment les classer, quel est l’apport des nouvelles méthodes de caractérisation, ce que permet d’obtenir l’étude des fossiles (les Odonates apparaissent dès le Permien, il y a 250 millions d’années). Des informations précisés sur le nombre d’espèces, leur colonisation à travers le monde, la grande variabilité qui les caractérise (couleur, morphologie, dimensions), les conditions drastiques dans lesquelles elles peuvent survivre…
Puis, on s’attaque à la morphologie et biologie de la libellule : on comprend les yeux, le dimorphisme sexuel marqué, leur comportement, les différents étapes du cycle biologique et même le commensalisme.
Dans le chapitre dédié à l’écologie, on découvre l’habitat, leur dépendance à l’eau : chaque espèce étant liée à un milieu spécifique (lac, étang, marais, eau plus ou moins salée ou acide ou chaude, eau stagnante ou courante). Puis il convient d’aborder le déclin constaté dans moultes pays et lié à la disparition de certains milieux et à la pollution, et la présentation de mesures environnementales pour essayer de contrer la régression.
J’ai beaucoup aimé le chapitre 4 « La libellule et l’homme », dédié à l’aspect historique, les symboles, les mythes et croyances (les libellules, compagnons du diable, comme l’atteste encore le mot « dragonfly » ), leur rôle dans la chaîne alimentaire mais aussi dans la littérature et l’Art.

La dernière partie de l’ouvrage s’attache à décrire les différentes espèces en France, Belgique et Luxembourg. Quelles caractéristiques morphologiques marquantes pour chaque espèce, avec quelle répartition géographique ? Quel type de comportement ? Quelles menaces et mesures de protection ? Quelles sont les périodes d’observations ?

Un ouvrage riche, complet qui comblera les spécialistes ou simple curieux, amoureux de la Nature.


Le 2e livre dont je voulais vous parler s’attaque au thème du réchauffement climatique. On en parle beaucoup, et c’est bien normal mais la prise de conscience de la gravité de la situation et l’urgence à agir pour limiter ses conséquences sont encore limitées à un petit nombre. Il est nécessaire de bien comprendre mais les choses sont complexes et il peut paraître difficile de bien saisir tous les tenants et aboutissants de l’affaire. Quelles solutions s’offrent à nous ? Sont-elle suffisantes ?
Voici « Le changement climatique expliqué à ma fille » de Jean-Marc Jancovici, paru en mai 2017 aux Editions Le Seuil (il s’agit d’une réédition de 2009).

J.M Jancovici est polytechnicien, ingénieur conseil et enseignant, spécialiste des questions énergétiques mais aussi et surtout un formidable vulgarisateur : cette dernière qualité est primordiale pour qu’un maximum de citoyens prenne conscience des enjeux en leur offrant des informations claires, justes et complètes.
Dans ce livre, dialogue entre l’expert et sa fille, l’auteur répond à de nombreuses (mais o combien cruciales) questions  de néophyte qui tente d’y voir clair sur la question et démêler le vrai du faux.
Ainsi, nous voilà conduits sur les chemins de la science, la technique, la politique, la société. L’auteur veut faire prendre conscience de la gravité de la situation en pointant précisément là où sont les problèmes. Il explique quels sont les consensus et quelles questions font l’objet de débats, indiquant les solutions qui existent à l’heure actuelle mais qui ne sont pas suffisantes.
Alors il est question de l’effet de serre (ses causes, les processus mis en jeu), de la fonte de la banquise et des calottes glaciaires, de la mer qui monte, de la modification des courants marins et des conséquences engendrées par ces phénomènes (celles qui sont prévues mais aussi tout ce qu’on ne connaît pas encore, comme par exemple les points de basculement, les dates, les risques de développement de maladies…)
Un éclairage détaillé est consacré à la crise énergétique et au problème du pétrole (sa fin est proche et nous ne sommes pas prêts). Quels défis pose le développement de la voiture électrique, et les biocarburants ?
Les challenges sont de taille et concernent tout le monde, maintenant : tout un système à revoir, et des contraintes fortes à accepter et faire accepter ! Nos enfants, par leurs choix de vie et leurs futurs métiers, sont des acteurs clé de la question.
Un ouvrage à lire en famille.


Nous parlions de l’énergie, de vulgarisation dans le paragraphe précédent… mais il en sera aussi question dans ce 3e ouvrage captivant car il est question de comprendre la plus grande et célèbre équation de tous les temps.
Christophe Galfard (Docteur en physique théorique) nous entraîne dans le monde passionnant des phénomènes hors de portée de nos sens, des lois qui permettent la description de notre l’univers.
Voici « E=mc2, l’équation de tous les possibles« , paru aux Editions Flammarion.

L’ouvrage comporte trois parties : la lumière, une théorie des objets se déplaçant à grande vitesse, et les conséquences.
Dans la première partie, on parcourt l’Histoire en partant des théories de Newton valables pour notre environnement « proche » mais qui nous laissent démunis pour décrire ce qui est « trop petit » ou « trop grand » ou qui se déplace trop vite. Alors pour bien comprendre, nous voici emportés par des expériences de pensée et par celles des grands scientifiques qui ont peu à peu permis de construire la théorie qui permet de décrire la lumière.
La seconde partie nous explique en quoi le temps et les distances varient selon la personne qui mesure, on appréhende ce qu’est la « masse » et on comprend les apports de James Clerk Maxwell, Ludvig Lorentz, Albert Einstein, Hermann Minkowski.
Dans la dernière partie, on côtoie l’infiniment petit, les petits paquets d’énergie (les quanta), la fission et la fusion nucléaires avec les apports scientifiques de Max Planck, Albert Einstein, Louis de Broglie, Werner Heisenberg, Erwinn Schrödinger, Paul Dirac, Otto Hahn et Fritz Strassmann.

Un ouvrage superbement vulgarisé et agréable à lire.


Je termine par un ouvrage passionnant (encore une fois) sur un sujet bien différent mais non moins important. La parentalité pose plus d’une question, et fait naître de nombreux débats sur la façon de faire au mieux. Certains pensent détenir « la » solution et tentent de l’imposer tandis que d’autres doutent très sérieusement de leurs compétences.
Si vous êtes parents et que vous en avez marre des conseils dans tous les coins sans parvenir à dégager ce qui vous convient réellement, ce livre est fait pour vous.

Ce livre, paru aux éditions Belin en mars 2017, est écrit par Béatrice Kammerer (initiatrice du célèbre blog collectif « Les Vendredis Intellos« ) et Amandine Johais, toutes les deux passionnées par le sujet de l’éducation et la parentalité, très actives sur le net et se donnant les moyens d’en parler de façon juste et objective sans jamais aucun parti pris.
Un ouvrage qui repose à n’en point douter sur un travail de recherche approfondi afin d’offrir aux lecteurs des informations justes, complètes. Il s’agit de faire la lumière sur les conseils et bonnes pratiques en matière de parentalité, de démêler le vrai du faux, et de prouver que chaque famille est unique et doit suivre son propre chemin et se posant les bonnes questions.
Ainsi, pour défendre son propre point de vue, ou tout simplement pour se forger une opinion, il faut connaître un maximum d’angles d’approche et se poser les bonnes questions. Chaque thématique traitée fait appel à de multiples ressources, analysées, décortiquées : points historiques marquants, études scientifiques, ouvrages sur le thème abordé, législation…

Les thèmes abordés sont multiples :
– l’âge du premier enfant (avec au passage une très intéressante rétrospective sur les droits des femmes et la maîtrise de la fertilité) et les mythes et jugements qui s’y rattachent,
– l’accouchement physiologique, un chapitre comportant des références à des ouvrages dédiés, des revues scientifiques Cochrane pour aider à faire des choix éclairés,
– la course à l’autonomie où surgissent bien trop souvent des propos ou des interprétations pas toujours fiables,
les nouveaux pères : que revêt la notion de paternité aujourd’hui mais aussi au cours de l’histoire ? Notions aussi un chouette encart sur « le sein paternel »,
la conciliation vie professionnelle/vie familiale pour les femmes, avec plusieurs éclairages sur les stéréotypes, les lois en faveur de la parité
le développement des enfants, thématique sur laquelle on part à la course du « bébé parfait »,
l’enfant-roi,
– les liens entre jeux et apprentissages, quelles sont les différentes théories sur la fonction du jeu, quel est le rôle de la famille dans ce domaine…
l’adolescence, période délicate… Comment la décrire ? Quelle évolution ? Qu’en penser ? Comment l’aborder ? On prône ici la sérénité.
En conclusion, l’ouvrage explique comment utiliser les ressources présentées dans chaque thématique.

Un ouvrage différent, très profondément fouillé, riche et documenté. A laisser entre les mains de tous les parents et futurs parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *