La mémoire…

Bonjour à tous,

Je suis tombée récemment sur un numéro spécial de la Recherche « La mémoire ou Comment notre cerveau apprend, se souvient et oublie« . Je ne rentrerai pas dans les détails de tout ce que cet excellent magazine peut nous fournir mais quelques informations relevées sont à noter.

Ce numéro spécial « mémoire » (N°22 – Février/Avril 2006) aborde tout un tas de questions passionnantes : quels sont les différents types de mémoire, par quels moyens les souvenirs s’impriment-ils ? Pourquoi et comment oublie-t-on ? Influence du type d’apprentissage ? Différences de comportements entre les individus ? Qu’est-ce que l’amnésie ? Les émotions jouent elles un rôle?

La mémoire est perçue comme un bien précieux, fragile et même si l’imagerie cérébrale a permis aux scientifiques de comprendre bon nombres de phénomènes, il reste encore du chemin à parcourir pour comprendre toutes les subsitilités de notre cerveau quant aux stockage et à la restitution des évènements.

Je vous livre ici quelques extraits forts passionnants sur ce sujet en essayant de  résumer quelques passages même si cela n’est pas forcément facile.

Formation d’un souvenir

Un souvenir résulte d’un mélange d’informations sensorielles liées à un évènement. Ces informations sensorielles convergent vers une région du cerveau qui s’appelle l’hippocampe. Mais l’ensemble de ces informations liées à un épisode vécu vont être codées et réacheminées vers différentes zones cérébrales (le néocortex). Un peu comme si « le cerveau éparpillait les pages d’un livre « souvenir » au lieu de le stocker dans un endroit précis ».

Source ici

Retrouver un souvenir, c’est reconstruire le souvenir à partir des différentes « pages ». La restitution du souvenir sera d’autant meilleure qu’il aura été bien codé, structuré.

Cette reconstitution sera différente au fur et à mesure du temps car la reconstuction du passé se fait en fonction du présent (voir un des points suivants).

L’oubli est-il nécessaire ?

Nombre de scientifiques s’accordent pour dire que l’oubli est « paradoxalement » indispensable au bon fonctionnement de la mémoire. Il permet de faire le tri entre le parasite et l’essentiel et ainsi de mieux retenir les informations de base en oubliant les plus futiles.

Emotions et mémoire

Les systèmes d’apprentissage cérébraux sont intiment connectés aux noyaux qui gèrent les émotions. Se souvenir d’une information riche en émotions paraît plus facile : certains souvenirs étant définitivement gravés.

Sommeil et mémoire

Le sommeil joue un rôle majeur dans l’organisation de la mémoire. Les scientifiques ont confirmé que le souvenir d’un apprentissage est fragile tant qu’il n’a pas été suivi d’un épisode de sommeil. L »imagerie cérébrale a révélé une réactivation électrique ou métabolique pendant le sommeil.

Peut-on améliorer sa mémoire ?

Oui, on  peut stimuler sa mémoire. Quelques excercices simples permettent de renforcer l’agilité intellectuelle.  Les différentes techniques reposent sur l’organisation et sur la répétition. Il faut apprendre à classer des informations pour mieux les retenir…Difficile en effet de retenir des listes d »objets sans classement préalable de ceux-ci.

Sur le bout de la langue !

Cela nous est tous arrivés, de chercher un mot, un souvenir et de percevoir qu’il n’est pas loin mais pas moyen de le réactiver immédiatement. Et bien figurez-vous, que ce phénomène passionne les psycholinguistes ainsi que les chercheurs du domaine de la mémoire…De nombreuses hypothèses ont été avancées et aucune ne fait encore pleinement l’unanimité. L’une des explications est que la question « entraînerait l’activation de tout un ensemble d’informations, qui ont un rapport avec le mot recherché et qui exercent 2 effets contradictoires :

– elles gênent l’accès à l’information correcte

– elles augmentent la conviction subjective que la bonne réponse va émerger.

Source ici

Merci de votre intérêt…n’hésitez pas à me faire part de vos remarques ou suggestions.

POur en savoir plus :

http://lecerveau.mcgill.ca/flash/d/d_07/d_07_p/d_07_p_tra/d_07_p_tra.html

http://www.museum-marseille.org/marseille_cerveau_memoire.htm

http://www.linternaute.com/science/biologie/dossiers/06/0602-cerveau/4.shtml

4 comments for “La mémoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *